P E T I T      M U S E E     

D E S    

A P E R C U S

 

VOUS  ETES  ICI

RUBRIQUES, REAPPROPRIATIONS, APPLICATIONS, TEXTES FONDATEURS, MONDES, MERVEILLES...
Rubrique 8 ENCYCLOPEDIE I, réappropriation de la Connaissance, application PETIT MUSEE DES APERCUS, texte fondateur CANARD DE VAUCANSON, 8em monde du SAVOIR, 8em merveille le « LIVRE DE KELLS » à Dublin (Irlande), en lien avec ECRITURE DE L’ESPACE, COMPENDIUM COULEURS, DICTIONNAIRE DE LA MEMOIRE, ABECEDAIRE, PLANCHE ENCYCLOPEDIQUE, MILLE ET UNE NUITS, BIBLIOTHEQUE INVISIBLE.

 

Images intégrées 1

MODE     D’EMPLOI

 

FLOU ET COMPAGNIE

 

e piéton voyageur  collectionne les aperçus de la vie « vus de loin », ses à-peu-près, ses flous approximatifs (écriture, dessin, photos, vidéos…), une myopie de circonstances. A poster sur Google Keep, Facebook Astrolabe Compendium@pietonvoyageur ou Twitter @astrolabe10, ASTROLABE COMPENDIUMLogo YouTube en se géolocalisant (nom ou pseudo, date, lieu, pays).

Pour revenir au menu principal, cliquez sur 64 APPLICATIONS PRATIQUES ou au menu particulier en allant sur APPLICATIONS PRATIQUES rubrique 8. Vous pouvez voyager ailleurs en tapant par exemple GUIDE MEMOIRE, LA VIE MOLESKINE, L’OEUF ET LA PERLE, ZENITH ET NADIR, OCEAN, COMPENDIUM, CHEVAL, VOITURE, GEOLOCALISATION, SAINT-PAUL EN JAREZ, RUBRIQUE, DIFFRACTION DE LA LUMIERE, JEAN GIONO… ou proposer un mot de votre choix.

Custom Gallery: images not found

 

Images intégrées 1

DIDIER COFFY

Logo YouTubeASTROLABE  COMPENDIUM Didier Coffy —  PLAYLIST « Bande originale du film de la vie (1,2,3,4,5) ». 

 

 

 

Custom Gallery: images not found

Custom Gallery: images not found

Custom Gallery: images not found

Custom Gallery: images not found

Custom Gallery: images not found

Custom Gallery: images not found

 

PETIT MUSEE DES APERCUS

RUBRIQUE 8 ENCYCLOPEDIE I

 

 CORPS DE PIERRE VU DE LOIN

 

irculaire, gras et court sur pattes. Une bonhomie un peu balourde et en apparence pleine d’empathie. Le cou n’étant pas souple, en mouvement il se montre peu à l’aise. Il doit alors faire un demi-tour complet sur lui-même pour se retourner, butant facilement sur un obstacle placé devant son chemin (de profil, la tête bascule parfois à l’avant). Dans l’eau, il flotte sans pour autant savoir nager. Plutôt mince et svelte à ses débuts, le corps s’alourdit au fil des ans avec l’embonpoint de la quarantaine pour mieux s’appesantir en un amas graisseux et visqueux plein de plis en fin de vie. De cette rondeur/lourdeur, un sentiment insaisissable, une impuissance à en percer l’intériorité. Celle-ci ne se révèle pas, échappe et masque l’essentiel dans la circularité de son apparence donnant l’impression de rouler, se dérober et enrober pour mieux étouffer lentement ses proies avant de les asphyxier sans jamais vraiment les tuer. Le corps de Pierre tient de la douceur un peu monstrueuse et maternelle, un instinct carnivore de fauve aux abois, sociable et sauvage, invitant à rester sur la réserve, quitte à en accepter son imprévisibilité paradoxale, parfois bourrue, bonhomme et affectueuse.

 

« AUTOPSIE DU QUOTIDIEN DE PIERRE« 

RUBRIQUE 2 NOUS SOMMES ICI

DI VIN

KIN-JONG-II LEADER CORREEN 

PASSAGE A L’HEURE D’HIVER, OCTOBRE 2017 

JEAN-LOUIS TAUVEL 

KEBAB EN SACS CARREFOUR, NOVEMBRE 2017 

 

 

F
F
Twitter
astrolabe10 on Twitter
6 people follow astrolabe10

F