H A NN I B A L      

AU X

     E LE P H A N TS

TEXTE FONDATEUR 4

 

 

VOUS  ETES  ICI

 

This is box title
Rubrique 4 LIEUX COMMUNS, réappropriation de l’ENVIRONNEMENT, 4em monde du VIVANT, 4em merveille « TELEPHERIQUE DE L’AIGUILLE DU MIDI » à Chamonix (France).

ous pouvez voyager en tapant ETOILE DU NORD, VIE(S) DU VETEMENT, CARNET DEGUISE, DICTIONNAIRE DE LA MEMOIRE, PAROISSE, ETOILE DU NORD, DEUXIEME CERCLE DE LA GALAXIE, PLANCHE ENCYCLOPEDIQUE, GUIDE MEMOIRE, COMPENDIUM COULEURS… ou en tapant un mot de votre choix.

 

Custom Gallery: images not found

 

Images intégrées 1

 DIDIER COFFY

 


Logo YouTube ASTROLABE  COMPENDIUM Didier Coffy —  PLAYLIST « Bande originale du film de la vie (1, 2, 3, 4, 5) ».

 

1 – EN QUÊTE DE SOI…

ue s’est-il passé dans la tête d’Hannibal et de ses éléphants à la fin de l’an 218 av JC ? Personne ne le sait vraiment. Même pas Tite Live dans l’interprétation qu’il fait du voyage quelques années plus tard, simplement peut-on noter dans ses écrits (Livre XXI) un désir « d’Alpes et de grande traversée… » chez celui qui est considéré à l’époque comme l’un des plus grands stratèges militaires. De nombreux historiens se sont penchés sur la question, des ethnologues et des linguistes ont tenté de retracer le parcours, d’évaluer la durée exacte du périple (on l’estime à un peu moins d’un mois), les difficultés… Des traces ont été repérées, en particulier dans l’Isère et les Hautes-Alpes, le Briançonnais on parle également du passage du col de Montgenèvre… mais personne ne peut rien affirmer. Qu’importe au fond l’étrangeté du projet dans son imaginaire, l’épopée écrit son Histoire… — une aventure plus romanesque que les historiens participe à la construction d’une légende dans son environnement. Une manière de renouer avec l’étymologie du mot (latin, legenda : ce qui doit être lu, inscrit à la trame et trace d’un texte en train de se tisser…), l’immanence d’une utopie, sa part obscure et mystérieuse, l’Absolu d’une réalité. A la croisée de tous ces chemins (Hannibal par ici Hannibal par là…) Tite Live et les autres ressuscitent ainsi un terreau d’imaginaire et d’extrapolations propices à de nouveaux voyages immobiles pour les générations suivantes, de quoi donner envie de mettre ses pas dans quelque chose d’Autre en autant de déplacements et dépassements de soi. Un mouvement perpétuel à travers les siècles. Peut-être est-ce ce qui s’est passé en 1971 dans la tête d’un jeune homme en classe de 3em à Lyon… Un collège jésuite un cours de latin, Tite Live va de soi au programme depuis toujours dans cette institution, l’étude des grands textes classiques fascine le garçon. Très vite les déclinaisons, Cicéron et Suétone, César ou Sénèque ramènent le jeune homme vers Hannibal et son cheminement si mystérieux, ses éléphants… Que faire d’autre sinon emboîter le pas (après tout Lyon un chemin pas si long, on parle de traces en Tarentaise, d’autres en Maurienne, la Durance ou l’Ubaye…), une Parole à défaut d’itinéraire se trace déjà, dessine une utopie et de ce langage immobile un voyage intérieur, un appel du fin fond de la déraison à devoir partir jusqu’à l’évidence d’en faire un défi.

  EN CHANTIER

F
F
Twitter
astrolabe10 on Twitter
6 people follow astrolabe10

F