riM O I R E  

8

 

VOUS  ETES  ICI

i l’envie vous prend de bifurquer, n’hésitez pas en tapant TISSU, VIN, TETE D’OR, ISLE-SUR-LA SORGUE, CHANTIER, GEOLOCALISATION, ROUE, ETOILE DU NORD, CARTOGRAPHIE IMAGINAIRE DES QUARTIERS, ARCHE DE NOE… ou tentez votre chance en essayant avec un mot de votre choix.

HUIT      MERVEILLES

 

 

 

 es huit mondes et les 64 mots-clés ouvrent huit merveilles. Huit hauts-lieux réputés, points de vus « pittoresques » ou « immanquables » dans le langage cuit de l’ordinaire touristique. De leur fréquentation et réputation, les voilà saturés de langage (transformés en bavardage de « l’inouïe », un Zénith de la Parole) ET silencieux (l’infiniment secret du travail intérieur du visiteur, un Nadir de cette même Parole). Entre lumière et ombre, les effets d’une confiscation : quelle(s) capacité(s) du sujet (le touriste, le citoyen…) à pouvoir et savoir se réapproprier de tels endroits condamnés à être obligatoirement admirés ? Le deuxième cercle de la galaxie Compendium propose ici huit merveilles dessinant un mouvement systémique d’attirance bruyante et de silence intime, effet d’extrêmes dans le champ/chant touristique et méditatif, sacré et profane, unique et multiple de la Terre vers le Ciel. Un monde merveilleux de l’Etre dans tous ses Etats à travers la « Sagrada familia » de Barcelone en Espagne, le « Data Center » de Google à The Dalles aux Etats Unis, les «Monastères des Météores » à Kalambaka en Grèce, le « Téléphérique de l’Aiguille du Midi » à Chamonix en France, la ville de « Venise » en Italie, le «  Pendule de Foucault » au Musée des Arts et Métiers de Paris, le « Dashi » au Japon, le « Livre de Kells » à la bibliothèque de Dublin en Irlande.

8 destinations donc 8 propositions de voyages (immobiles ou pas, clichées ou non) et un ciel astral magistral à redessiner pour le piéton voyageur dans toute sa circonférence et ses questions : comment dire, vivre et réinventer à sa manière la saturation de l’Ailleurs ? L’Utopie d’un mouvement perpétuel intérieur racontant le Vivant malgré la violence sourde et muette de ce qu’il « faut voir et savoir ». A sa disposition, 8 fiches de présentation pour 8 destinations.

n voyage immobile, une mémoire imaginaire pour chacune de ses  8 « merveilles » (Sagrada Familia, Data Center, Météores…), se les réapproprier à travers différentes contributions (écriture, dessin, photo, vidéo…), à la périphérie et polyphonie des sons et de l’imagination. Un voyage dans tous ses états en endossant l’habit de touriste, se faire personnage vivant plus vrai que nature au point de se rendre sur place, à… Barcelone, Paris, The Dalles, Venise, etc… Un jeu de pistes et de découvertes à la Sagrada Familia , au Pendule de Foucaut, etc

 SAGRADA FAMILIA

Bâtisseur de cathédrale

Barcelone (Espagne)

Rubrique 1TRAIT D’UNION, se ré-approprier Soi. Texte fondateur CUISINE HAZEKI + 8 applications + MONDE SYMBOLIQUE et 8 mots-clés Apex, Carré/Cercle, Centre, Dextrogyre/Senestrogyre, Hélicoïdale, Heliocentrisme, Infini, Terre/Ciel et un MONDE MERVEILLEUX à la « Sagrada familia » de Barcelone en Espagne.

euvre monumentale de l’architecte catalan Gaudi, le maître du modernisme espagnol, désireux d’en faire l’église la plus élevée de Barcelone. Démarrée en 1881 et uniquement financée par l’aumône, elle n’est pas encore achevée… Influencée par l’art baroque, la Sagrada familia  révèle le style très personnel de Gaudi s’inspirant du gothique, de l’art végétal tout en réinterprétant à sa manière les autres techniques. Le gigantisme en apparence délirant de l’entreprise questionne l’illimité d’un chantier monumental, la philosophie et la nécessité de l’inachèvement, le lien Terre/Ciel…

 

DATA CENTER

Ici et moi sommes ailleurs

                                                                                                                                The Dalles (Etats Unis)

Rubrique 2NOUS SOMMES ICI, se ré-approprier lIdentité. Texte fondateur CHASSE MARIN + 8 applications + MONDE DU VIRTUEL + 8 mots-clés  Centre de gravité, Dissémination, Etymologie du monde, Ici est ailleurs, Noosphère, Objet connecté, Révolution numérique, Surfer le mot la vague le web) et un MONDE MERVEILLEUX au «Data Center » de Google à The Dalles aux Etats Unis.

ite sur lequel sont regroupées les données informatiques des entreprises et des particuliers permettant de stocker des informations à caractère confidentielles. Avant la bulle internet, des milliers de mètres carrés de bâtiments ont ainsi été construits à travers le monde. Avec la révolution numérique et le gigantisme de son développement, se posent des questions environnementales (surchauffe du système, étude sur son refroidissement, comment penser son développement durable…). Les Data Center à travers le monde ou la problématique numérique de la question du Centre de l’Identité et du Savoir, du Virtuel et du traitement de celui-ci.

 

MONASTERE DES METEORES

Une histoire de la Grande ourse

 

Kalambaka (Grèce)

Rubrique 3AILLEURS ET LES AUTRES, se ré-approprier l’Espace. Texte fondateur SALINIERES-SUR-GUERANDE + 8 applications + MONDE SPATIAL + 8 mots-clés Clou du ciel, Etoile, L’envers du décor, Soleil, Spirale, Système solaire, Voûte céleste, Voûte terrestre) et son MONDE MERVEILLEUX à Kalambaka au « Monastère des Météores » en Grèce.

onastère semblant suspendu dans le ciel, au sommet d’impressionnantes masses rocheuses appelées « météores » dans la plaine de Tessalie non loin de la ville de Kalambaka en Grèce. D’après les écrits des Anciens, il s’agirait de roches envoyées par le ciel sur la terre pour permettre aux ascètes de méditer. Monastères métaphores du travail intérieur dans le Temps et l’Espace, l’intemporalité du mouvement de l’Etre, de la Terre vers le Ciel. D’allures inaccessibles, on atteint pourtant le sommet par des escaliers creusés secrètement dans la roche (autrefois l’ascension se faisait avec des paniers en osier….). Site classé au patrimoine de l’Unesco depuis 1988.

 

TELEPHERIQUE DE L’AIGUILLE MIDI

Rien ne se perd tout se recycle

 

Chamonix (France)

Rubrique 4 LIEUX COMMUNS, se ré-approprier l’Environnement. Texte fondateur HANNIBAL AUX ELEPHANTS +8 applications + MONDE DU VIVANT + 8 mots-clefs Biodiversité, Compost, Covoiturage, Déchetterie, Développement durable, Fourmilière, Purin d’orties, Tri sélectif et son MONDE MERVEILLEUX au « Téléphérique de l’Aiguille du Midi » à Chamonix en France.

e Chamonix, le plus haut téléphérique d’Europe à 3842 mètres, construit entre 1950 et 1955. Au sommet, vue panoramique majestueuse sur les plus hauts sommets des Alpes (Mont Blanc, Dôme du Goûter, Aiguille Verte, Vallée Blanche, Drus, Grandes Jorasses, Cervin…). Au fil des ans le téléphérique de l’Aiguille du Midi est devenu une attraction touristique de première grandeur (installation d’une plate-forme, d’un restaurant, d’un ascenseur, d’un « pas dans vide » et d’un tube transparents faisant le tour de l’aiguille), un parc d’attractions dans la beauté et la minéralité de la haute altitude. L’Homme et son environnement, ses ambivalences…

 

VENISE

L’unité diversifiée


                                                                                                 Italie

Rubrique 5 FAITS ET GESTES, se ré-approprier le Comportement. Texte fondateur METIER A TISSER JACQUARD + 8 applications + MONDE DU MOI + 8 mots-clefs Anthropologie, Ethnologie, Ethnographie, Heuristique, Semiologie, Sociologie, Sociolinguistique, Stylistique et son MONDE MERVEILLEUX à Venise en Italie.

ille portuaire sur les rives de l’Adriatique. Venise ou 118 petites îles traversées de canaux et reliées par des ponts. Fondée en 528 elle fût pendant 11 siècles capitale de la République de Venise, surnommée « La Sérénissime » ou la «capitale des Doges », grande puissance maritime pendant le Moyen Age et la Renaissance. Cité du raffinement, de l’art baroque, de l’industrie croisiériste et du romantisme mis en scène… l’apparence d’un ailleurs.

.

PENDULE DE FOUCAULT

Une architecture minutieuse

 

Paris (France)

Rubrique 6 LA VIE EN JE(UX), se ré-approprier l’Art de vivre, Texte fondateur MARIONETTES DE HANOI + 8 applications + MONDE DU TEMPS + 8 mots-clefs Arbre d’axe, Arc cycloïde, Echappement, Oscillateur, Pendule de Foucault, Quadrature du cercle, Roue dentée, Volant d’inertie et son MONDE MERVEILLEUX le Pendule de Foucault au Musée des Arts et métiers de Paris.

 

abord installé au Panthéon en 185, le Pendule est exposé aujourd’hui au Musée des Arts et Métiers de Paris. Son inventeur, Léon Foucault a voulu démontrer la rotation de la Terre par rapport à un référentiel galiléen. Le romancier Umberto Eco s’en est inspiré dans son livre le « Pendule de Foucault ». Métaphore du Temps et du mouvement de la Terre, objet de méditation…

 

  DASHI

La langue à bras le corps


Japon

Rubrique 7 ARTS ET METIERS, se ré-approprier la Transmission, Texte fondateur ETOILE DU NORD + 8 applications + MONDE DE LA MATIERE+ 8 mots-clefs Compagnonnage, Défricher/Déchiffrer, Déterritorialisation, Fil conducteur, Hors-sol, Main à la pâte, Passerelle, Pesanteur et grâce et son MONDE MERVEILLEUX avec le Dashi au Japon.

 

« … Le frugal peut être précieux quand il est frais et généreux. »

Pensée japonaise.

« 

e dashi est un monde, une philosophie.

La parole muette d’une abstraction concentrée, sa distillation et sa révélation.

L’essentiel d’une substance universelle donnant corps et âme à la condition du vivant, l’essence de son Etre. Un condensé de ressources naturelles permettant d’atteindre la satiété et le bien-être.

Un au-delà du sensible, un état intermédiaire entre le Ciel et la Terre, l’œil et le toucher.

Sans doute une traversée poétique et symbolique de territoires immémoriaux (Kyoto, ville impériale et ses éléments les plus raffinés). Le Temps et la Matière y inventent une transmutation se faisant œuvre et transmission.

L’écriture d’un Espace, toute sa symbolique.

Ici l’esquisse d’une circonférence, son geste et son mouvement : la révélation du sujet vers ce qui le transcende. L’indicible d’un récit sans nom, là où une Parole ritualisée se donne à sa propre Histoire et dont il ne reste rien, seulement un murmure… la mémoire et son Sacré.

Ainsi le récit d’une algue et d’un poisson, le kombu et le bonite…

Une algue séchée dans la brume et la rosée nocturne pendant quelques jours puis entreposée cinq ans dans un lieu clos et sec. La voilà « mariée » avec le bonite, un poisson en forme de sabre (le « poisson victoire » disent les japonais) produisant un acide favorisant le métabolisme des cellules. L’association des deux éléments joue un rôle d’intensificateur permettant d’obtenir une saveur encore plus raffinée et complexe. Trois mois (exclusivement sur un îlot du Japon à l’atmosphère perpétuellement enfumée) pour obtenir le durcissement du poisson et l’élimination des microbes. Le bonite est ensuite déposé dans un lieu accélérant son développement tout en le protégeant avant de l’exposer au grand soleil (la « mauvaise » moisissure de surface meurt laissant remonter la « bonne » moisissure…). Le procédé est répété quatre fois pendant six mois afin d’en accentuer le goût. A terme, la chair du bonite se vitrifie, prenant des allures de pierre précieuse, l’éclat de toutes les promesses.

Le produit rentre alors dans une autre dimension…

Il est découpé en fines lamelles donnant naissance au dashi, soupe de poisson universelle et pierre angulaire de la cuisine japonaise, celle qui n’utilise ni graisse ni sucre et trouve ses fondements dans la philosophie zen. De source boudhique (où il est impossible de détruire la nature donc de manger de la viande…), le dashi est né d’un interdit permettant d’atteindre la saveur « Unan » transformant l’ordinaire en élément exquis, la 5em saveur, celle que les japonais appellent la « saveur savoureuse », manière d’exalter et de magnifier tous les sens gustatifs. L’exquis et sa délicatesse dans la recherche de la base et de son sommet. Celle d’une totalité heureuse de la plénitude, une lenteur méticuleuse et un savoir-faire ancestral.

Le dashi raconte le mystère au bout de la langue, ce qui fait Absence et mouvement, transmutation des sens en signes et symboles entre le visible et le caché, quelque chose de l’imperceptible, similaire à ce qui échappe et trace les arabesques de l’Etre et de la Lettre dans l’espace de la toile et du peintre, sa révélation…

Une mystique de la chair, le monde dans toute sa saveur. « 

                                                                                                        (extrait de « Carnet moleskine », Didier Coffy – 2016)

 

LIVRE DE KELLS

L’Etre et la Lettre


Dublin (Irlande)

Rubrique 8ENCYCLOPEDIE I, se ré-approprier la Connaissance, Texte fondateur CANARD DE VAUCANSON + 8 applications + MONDE DU SAVOIR + 8 mots-clefs L’art de rien, Langage cuit, Chantier, Destructuration, Etymologie, Mot, Pastiche, Transmission et son MONDE MERVEILLEUX avec « Le livre de Kells » à la Bibliothèque du Trinity College de Dublin en Irlande.

 

hef-d’œuvre inachevé, un des plus beaux manuscrits enluminés du Moyen Age. Vestige de l’art religieux entre la fin du VIem siècle et début du IXem, il contient les quatre Evangiles du Nouveau Testament plus quelques notes et commentaires. Nombreuses enluminures et illustrations colorées. Le Livre de Kells est une référence en matière de calligraphie. Il fait l’objet d’une exposition permanente à la Bibliothèque du Trinity College de Dublin (une page tournée chaque jour…).

 

 

F
F
Twitter
astrolabe10 on Twitter
6 people follow astrolabe10

F